De nombreuses applications illégales de jeux en ligne supprimées par Apple

17 août 2018 0 Par Larry P.
De nombreuses applications illégales de jeux en ligne supprimées par Apple

Le géant américain aurait, semble-t-il, récemment supprimé de nombreuses applications de l’App Store en Chine, car ces dernières mettaient en avant des jeux en ligne interdits dans le pays. Apple a même été la cible de multiples attaques de la part des médias, l’accusant de ne pas avoir assez fait attention aux applications proposées, laissant passer des contenus illégaux. Ainsi, afin de répondre à ces accusations, Apple a réagi en bannissant de l’App Store toutes les applications qui ne correspondaient pas aux lois chinoises.

« Nous avons déjà supprimé de nombreuses applications »

Apple a dernièrement fait l’objet d’articles accusateurs de la part des médias chinois. Ils ont reproché à la firme de ne pas proposer un service suffisamment sécurisé et fiable. En effet, selon eux, l’App Store chinois propose de multiples applications de jeux qui ne sont pas censés être autorisés dans le pays. La structure a donc répliqué : « Les applications de jeu sont illégales et interdites sur l’App Store en Chine. Nous avons déjà supprimé de nombreuses applications et développeurs qui essayaient de distribuer des applications de jeu illégales sur notre App Store. » Apple a, par ailleurs, joint l’action à ses paroles puisque la société aurait déjà retiré près de 25 000 applications pour prouver la conformité de son offre avec les lois particulièrement exigeantes du pays.

Apple n’en est pas à son premier avertissement

La multinationale s’est ainsi fait taper sur les doigts pour avoir mal fait le tri parmi ses applications : « Apple a lui-même mis en place des règles sur la façon de permettre à des applications d’être publiées sur son magasin, mais il ne les a pas suivies. Cela a entraîné la prolifération des fausses applications de loterie et des applications de jeu », explique l’un des médias du pays. Cependant, ce n’est pas la première fois qu’Apple se fait remonter les bretelles dans le pays : en effet, elle a dû se plier à certaines restrictions pour bien respecter les règles en Chine, par exemple transférer les données iCloud en sa possession à une structure spécifique, ou encore retirer d’autres applications permettant d’accéder à des contenus interdits.

Si la Chine se montre plutôt stricte au niveau législatif, le nombre d’utilisateurs des produits Apple dans le pays est très important. Par conséquent la marque américaine n’hésite pas à réagir rapidement aux restrictions que lui impose la Chine.