Dans le monde des paris sportifs, il existe de nombreuses stratégies et types de paris à prendre en compte. L’une d’entre elles est le pari avec handicap, qui offre une approche intéressante et potentiellement lucrative pour les parieurs. Dans cet article, nous explorerons ce type de pari, comment l’utiliser et quelques conseils pour maximiser vos gains.

Qu’est-ce qu’un pari avec handicap ?

pari avec handicap

Le pari avec handicap, également connu sous le nom de pari à handicap ou pari Asian Handicap, est un type de pari où un handicap est attribué à l’une des équipes afin de niveler les chances entre les deux équipes. Ce handicap peut être exprimé en termes de points (pour les sports comme le basket-ball ou le football américain), de buts (pour le football ou le hockey) ou de toute autre unité de mesure pertinente pour le sport concerné.

Lire également : Quels pronostics de sport suivre sur RMC sport ?

L’idée derrière le pari avec handicap est de donner à la team considérée comme la moins forte un avantage avant le début du match. Cela permet de rendre le pari plus équilibré et intéressant, en particulier dans les situations où il y a une différence importante de capacités entre les deux équipes.

Comment fonctionne le pari avec handicap ?

Pour comprendre comment fonctionne le pari avec handicap, prenons un exemple concret. Supposons que vous pariez sur un match de football entre l’équipe A et l’équipe B. L’équipe A est considérée comme la favorite, tandis que l’équipe B est l’outsider. Les bookmakers ont décidé d’attribuer un handicap de -1 but à l’équipe A, ce qui signifie qu’elle devra marquer au moins 2 buts de plus que l’équipe B pour gagner le pari.

Vous devriez lire ceci aussi : Quelle est la meilleure application de pronostic de foot gratuit ?

Voici quelques scénarios possibles :

  • Si l’équipe A gagne par 2 buts ou plus (par exemple, 3-0), les paris sur l’équipe A avec handicap sont gagnants.
  • Si l’équipe A gagne par exactement 1 but (par exemple, 2-1), le pari est remboursé car le handicap n’a pas été couvert.
  • Si l’équipe A ne gagne pas (par exemple, match nul ou victoire de l’équipe B), les paris sur l’équipe B avec handicap sont gagnants.

Dans cet exemple, le pari avec handicap donne un avantage à l’équipe B et offre des opportunités de gains aux parieurs même si l’équipe A s’impose, mais seulement d’un seul but.

Variations du pari avec handicap

Il existe plusieurs variations du pari avec handicap selon la manière dont le handicap est attribué :

  1. Handicap simple : Le handicap est exprimé par un nombre entier, comme dans l’exemple précédent (-1, +1, etc.).
  2. Handicap asiatique : Le handicap est exprimé par un nombre fractionnaire (par exemple, -1.5, +0.5) et ne permet pas de remboursement en cas d’égalité. L’équipe avec le handicap doit donc absolument s’imposer ou ne pas perdre selon le handicap pour que le pari soit gagnant.
  3. Handicap européen : Le handicap est exprimé en fonction des cotes offertes par les bookmakers. Il peut donc varier selon l’offre des différents bookmakers.

Stratégie pour réussir vos paris avec handicap

guide pour parier

Pour maximiser vos chances de succès lors de la prise de paris avec handicap, voici quelques conseils à prendre en compte :

  • Analysez les statistiques : Prenez le temps d’étudier les performances récentes des équipes concernées, ainsi que leur historique face à face. Cela vous aidera à avoir une meilleure idée de la façon dont elles peuvent se comporter dans des situations similaires.
  • Tenez compte des forces et des faiblesses des équipes : Identifiez les aspects du jeu où chaque équipe excelle et où elle rencontre des difficultés. Par exemple, une équipe qui marque beaucoup de buts mais encaisse également beaucoup pourrait être un bon choix pour un pari avec handicap positif.
  • Surveillez les absences et les blessures : Les joueurs clés qui sont absents ou blessés peuvent avoir un impact important sur les performances d’une équipe. Gardez un œil sur ces informations pour vous assurer que vous prenez en compte tous les éléments qui peuvent influencer le résultat d’un match.
  • Comparez les cotes : Comme pour tout type de pari, il est essentiel de comparer les cotes offertes par différents bookmakers afin de trouver la meilleure valeur possible. Faites vos recherches et exploitez les différences entre les sites de paris pour maximiser vos gains potentiels.

Pour aller plus loin : les variantes du pari avec handicap

En plus des paris avec handicap classiques, vous pouvez également explorer des variantes telles que :

  • Le pari avec handicap sur les buts : Ici, le handicap concerne le nombre total de buts marqués lors d’un match. Vous pouvez parier sur le fait qu’il y aura plus ou moins de buts que le handicap proposé.
  • Le pari avec handicap à la mi-temps : Le handicap s’applique uniquement aux résultats à la mi-temps et non au score final. Cela peut être une option intéressante si vous pensez qu’une équipe va dominer en première période mais faiblir ensuite.
  • Le pari avec handicap sur les scores cumulés : Dans cette variante, le pari porte sur le nombre total de points ou de buts marqués par les deux équipes combinées dans un certain nombre de matchs. Cela peut être utile si vous cherchez à parier sur plusieurs rencontres en même temps.

En conclusion, le pari avec handicap offre de nombreuses opportunités pour les parieurs en quête de diversité et de challenges. En comprenant les bases de ce type de pari et en adoptant une stratégie solide, vous pouvez maximiser vos chances de succès et tirer profit des différences entre les équipes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Copyright VGO Online - Actualités Casino, Jeux et Paris en ligne | Tous droits réservés